Mariage.be
Mariage.be
Mariage.be
Mariage.be
Mariage.be

Le mariage argentin

  • Publié le 02-02-05
  • Catégorie : Les mariages du monde

En route vers l’Amérique latine, sous l’équateur, et plus précisément au pays d’Eva Peron et de Diego Maradona! Vous l’avez compris, nous mettons le cap vers l’Argentine, agréable mélange de traditions et modernité…
Le mariage argentin s’étend du vendredi au dimanche. Trois jours de formalités, de joie, d’émotions, mais surtout de fête!

Le vendredi
Après avoir reçu une heure de passage, comprise entre 11h00 et 13h00, les fiancés se rendent à la mairie pour signer le registre national. 
Le couple est vêtu simplement. Une tenue correcte est toutefois exigée, ce sera donc costume pour monsieur et tailleur pour madame. La robe blanche fera son apparition plus tard…
Deux témoins assistent à la cérémonie. Quelques parents et amis sont également présents. 
Chaque fiancé et témoin y va de son petit discours, ensuite le maire passe à l’action. 
Il informe les fiancés sur les formalités du mariage et ensuite pose la double question. Voulez-vous prendre Mademoiselle Y pour épouse? Voulez-vous prendre Monsieur X pour époux?
Le couple est à présent marié civilement. A la sortie de la mairie, parents et amis attendent les époux pour les féliciter et lancer le riz. 
Afin de finir ce premier jour en beauté, le groupe va au restaurant ou se retrouve chez les jeunes époux.

Le samedi
C’est LE jour du mariage, et surtout celui de la cérémonie religieuse. Toute la famille, ainsi qu’une grande partie des amis sont présents à l’église. Lorsque tout le monde est installé, les mariés arrivent.
Ils sont déjà ensemble, et souvent ils débarquent dans un moyen de transport se référant au thème de la fête. Il peut s’agir d’une voiture rose bonbon, d’une voiture ancienne ou de sport, de skateboard, de chevaux,… bref tout est possible!  
Pour respecter la tradition, le père de la mariée l’attend sur le parvis. Le marié rentre seul et se place à proximité de l’hôtel. Ensuite, la musique de la marche nuptiale résonne et la mariée fait son entrée dans sa sublime robe blanche. 
S’en suit une cérémonie, plus ou moins longue, cela varie en fonction de la foi des époux. 
Lors de ce moment de recueillement, le couple échange ses alliances, se promet amour et fidélité, et écoute les chants sacrés. 
A la sortie de l’église, les mariés sont accueillis par une pluie de riz.

En route vers la salle de réception! 
Les invités se rendent directement sur place tandis que les mariés s’éclipsent pour la séance photo.
Le style des photographies s’adapte au type de mariage (classique – traditionnel – moderne et décalé). Généralement le reportage est solennel et rempli d’émotions. 
Pendant ce temps, les invités patientent en grignotant et en savourant de délicieux cocktails.

Les voilà! 
Lorsque les mariés arrivent, ils font un discours et ensuite… à table! 
L’entrée est servie, pause musicale durant laquelle les mariés ouvrent le bal. Place au plat chaud. Lorsque tout le monde a fini, nouvelle pause musicale ! Après tout, quoi de mieux pour digérer?!
Vient ensuite le dessert. Le repas est terminé, la fête va réellement commencer. 
Tous les invités sont sur la piste et se trémoussent au rythme de la salsa, des slows, du jazz, du rock, du tango… impossible de rester assis sans bouger!

Côté tradition, la mariée lance son bouquet. Comme en Europe, la jeune fille célibataire qui l’attrape sera mariée dans l’année! 
Avant de repartir sur la piste de danse jusqu’au bout de la nuit, il faut manger le gâteau! 
Ici aussi, les jeunes filles célibataires sont mises à l’honneur. Le gâteau est incrusté de petits objets insolites reliés à l’extérieur par un fil. Chaque jeune fille choisi une ficelle. Celle qui trouve la bague sera également mariée dans l’année.

Après ce petit jeu et la dégustation du gâteau, la fête continue. Vers 3h00 du matin, des tambours et une danseuse font leur apparition! C’est l’heure du Carnaval Criocha! Chaque invité, mariés inclus, reçoit un chapeau rigolo et se met à danser d’une manière inattendue, voire ridicule! 
C’est une façon idéale de relancer la fête et de réveiller les moins motivés.

Le dimanche
Il n’y a rien de particulier le dimanche… Sauf la prolongation de la fête du samedi! 
En effet, les gens ne quittent pas la salle et y restent jusqu’au lendemain! 
C’est pourquoi, à la fin du Carnaval Criocha, la fête continue. Un chariot fumant entre en piste. Il s’agit d’un jarret de porc! Il est servi en sandwich avec une sauce persillée. 
Une fois cet en-cas avalé, il est environ 7h00 du matin. 
Les gens rentrent se débarbouiller et se reposer un court instant… car tout le monde doit être d’attaque pour le brunch dominical!

Il n’y a pas à dire, les Argentins savent recevoir et surtout faire la fête!

Les derniers commentaires


Laissez un commentaire

Pour laisser un commentaire sur cet article vous devez être connecté

Les News

Destockage de robes chez InOUI

Destockage de robes chez InOUI

Le samedi 7 décembre, profitez d'un destockage de robes de mariée chez InOUI

Les Concours

Les sondages

  • Partez-vous en voyage de noces ?
  • Nous ne partons pas en voyage de noces
  • Nous partons en voyage de noces avant notre mariage
  • Nous partons en voyage de noces juste après le mariage
  • Nous envisageons de partir en voyage de noces bien après le mariage

Les salons du mariage