NL
philippe antoine

Le mariage malien : une tradition petillante!

Publié le 02-02-05 / Les mariages du monde

Le mariage malien : une tradition petillante!

Partager sur :

Notre tour du Monde des mariages fait escale au Mali. Cap sur Bamako, une capitale multiethnique où le brassage de cultures n'empêche pas les habitants de respecter la tradition du mariage, et plus particulièrement sur celle de la demande. Nous nous attarderons davantage sur cette partie car la cérémonie proprement dite est moins folklorique.

Quand un jeune homme désire épouser l'élue de son cour, il doit envoyer au père de celle-ci un griot (poète musicien d'Afrique). Le rôle de ce messager est d'annoncer la demande et d'offrir le présent symbolique de 10 colas et de 500 F CFA francs légers. Il est important de savoir qu'au Mali, un père ne donne pas sa fille en mariage. Le griot sera donc redirigé vers un frère ou un ami. Une fois la décision prise, il se rendra dans la famille du prétendant pour lui en faire part. Si la demande est acceptée, le poète donnera le présent au père de la future mariée, sinon, il le restituera au jeune homme éconduit.

Pour sceller l'accord, le futur marié fait apporter à son beau-père 3 paniers de 10 colas et un montant de 500 F CFA par panier. C'est à ce moment très précis qu'intervient la mère de la fiancée. Son rôle est de consulter ses sours et belles-sours afin de fixer la dot. Il n'y a pas de plafond, la mère peut donc demander le montant qu'elle désire. En général, la dot est constituée de paniers de colas accompagnés d'une somme d'argent. Un panier sera composé de 5 à 12 colas et de 100 à 1000 F CFA. La distribution de cette dot se fera en fonction du lien de parenté et d'amitié. Eh oui, au Mali la dot de la future épouse est reversée dans toute sa famille. Un mariage ne fait donc pas que le bonheur du couple!

Malgré un très grand respect pour les ancêtres, les jeunes maliens n'apprécient plus trop le mariage traditionnel car il demande un très gros investissement. En effet, tout couple voulant s'unir doit le faire trois fois! Devant Dieu, devant une autorité communale, et selon la tradition. Les familles complètes étant invitées aux trois réceptions, il est évident qu'il faut prévoir un sacré budget colas!

Vous êtes déjà membre Mariage.be ?

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Pas de compte ? Inscrivez-vous

La carte Mariage.be est offerte seulement à nos membres.
Devenez membres gratuitement en vous inscrivant ci-dessus.

Récupération du mot de passe

Merci d'insérer une adresse e-mail valide.

Les prestataires de votre région