costumes pour mariage



Les news

17/09/2014

Gagnez vos entrées pour le salon du Mariage de Bruxelles


15/09/2014

Gagnez 500€ de cadeaux sur votre liste KADOLOG.


13/09/2014

Tête à click vous remercie ...


11/09/2014

LE SALON DU MARIAGE NAMUR EXPO c'est les 11 et 12 octobre 2014


10/09/2014

Deco-Mariage.be vous invite à l’ouverture de son magasin à Bruxelles


Inscription à la NEWSLETTER

Les salons
LE SALON DU MARIAGE DE TOURNAI EXPO


Les concours
Chaque mois, 1 week-end romantique à gagner avec Mariage.be!

Chaque mois, 1 week-end romantique à gagner avec Mariage.be!


MON MARIAGE

 

 




Les bons conseils mariage



Le mariage au Japon: l’art de la ceremonie

le mariage libanais

En route vers l’Orient, et plus précisément le Liban. Pays où traditions et modernité se côtoient...

Pour les jeunes Libanais, hommes et femmes confondus, il n’est pas facile de trouver le grand amour. Les traditions et la pression sociale se font ressentir à chaque instant.

.

Aujourd’hui, de nombreux libanais font leurs études à l’étranger. Ils y découvrent une autre culture, souvent plus sincère et plus directe au niveau des sentiments. Mais il est difficile de ne pas suivre la volonté familiale. C’est pourquoi, les jeunes finissent toujours par rentrer au pays pour y trouver leur moitié. Et là, c’est le choc des cultures.

Le jeune homme souhaite trouver une femme comme sa mère et se rend compte que « ce modèle n’existe plus ». La jeune fille désire un homme moins machiste et plus moderne. Les deux parties sont alors souvent déçues.

Mais ne voyons pas tout en noir! Il est bien évidemment possible de trouver son prince charmant ou sa dulcinée au Liban!

Une fois la demande en mariage effectuée, les amoureux se fiancent lors d’une simple cérémonie en présence de la famille.

Le déroulement d’une cérémonie traditionnelle

Tout commence par la rencontre au domicile de la mariée. Son futur époux vient la chercher avec sa famille afin de se rendre ensemble au lieu de culte.

La cérémonie religieuse est traditionnelle et dure environ une heure. Le couple échange alliances et couronnes, certains membres de la famille font des discours, la lecture des textes religieux est entrecoupée par des chants. Il n’y a généralement pas de quête et de communion.

Lorsque l’union est célébrée, place à la fête! Les nouveaux mariés et les invités se rendent à la salle de réception. Au Liban, il est très courant d’organiser son repas de mariage dans un hôtel.

Cocktails, amuse-bouches, musiques locales, danseuses,... Le vin d’honneur annonce d’ores et déjà l’ambiance pour le reste de la réception.

Une fois les invités du vin d’honneur partis, place au repas. Les menus sont chargés et les plats se veulent très sophistiqués. Histoire de ne pas gaver les invités, une pause est réalisée entre l’entrée chaude et le plat principal. Petites animations, discours et passage de table en table des mariés distraient les invités.

Ensuite, le repas continue et se termine par la pièce montée. À peine la dernière cuillère de glace avalée, les invités envahissent la piste de danse. La fête durera alors jusqu’aux petites heures du matin.

Le mariage temporaire

Au Liban, ainsi que dans d’autres pays d’Orient, il existe un mariage qui n’exige ni domicile commun, ni reconnaissance sociale, ni acte écrit. On appelle cette union «mariage temporaire».

Selon la logique européenne, qui dit mariage dit même domicile, responsabilités civiles, vie de couple affirmée,… Tout le contraire du mariage temporaire!

Qu’est-ce qu’un mariage temporaire?

C’est un contrat limité dans le temps qui permet à un homme et à une femme de s’unir sans engagements définitifs et en respectant la Charia (loi islamique régissant la vie religieuse, politique, sociale et individuelle).

Les «époux» ne signent aucun contrat. Tout est conclu oralement. La femme propose à l’homme de se donner en échange d’une dot et pour une certaine durée (minimum 1 mois). Si l’homme accepte, le mariage est conclu dès le paiement de la dot.

Le mariage temporaire est le seul mariage au monde qui s’achève sans annulation, divorce ou décès du conjoint.

Si à la fin du contrat les époux veulent rester ensemble, ils peuvent s’unir officiellement ou conclure à nouveau un contrat à durée limitée avec une nouvelle dot.

À savoir: à l’origine, le mariage temporaire était appelé «mariage de plaisir» car il était surtout réservé aux soldats. Cela leur permettait d’assouvir leur désir sans trahir la Charia. Aujourd’hui, bien que le mariage temporaire soit en hausse dans certaines régions, la société le condamne fortement.

Épouse temporaire, un rôle pas si désagréable...

De prime abord, le mariage temporaire n’inspire pas le respect aux européens. Mais il faut y regarder de plus près...

  • Vous aurez sans doute noté que c’est la femme qui décide de la dot et de la durée. Elle n’est donc pas forcée et peut alors se permettre de choisir un homme qui lui plaît.

  • Au Liban, le divorce est très mal vu. Si un couple se sépare, contrairement à l’homme, la femme ne peut se remarier dans l’année qui suit. Avec un mariage temporaire, elle peut se marier avec un autre dès la fin du contrat.

  • Lorsqu’une femme est veuve, elle peut conclure un mariage temporaire et cela ne salit pas la mémoire de son défunt mari. Imaginez une veuve de 35 ans. Sa vie ne peut pas s’arrêter. Grâce au mariage temporaire, la jeune femme pourra continuer à s’épanouir.

  • Ce type de contrat permet aux jeunes filles de pouvoir fréquenter des jeunes hommes avant le mariage officiel. Bien entendu, le couple ne pourra pas avoir de relations sexuelles, mais ils auront au moins le droit de se promener main dans la main.

Les sceptiques ne verront en ce type de contrat qu’une légitimation des rapports sexuels hors mariage. Les autres penseront que le mariage temporaire peut régler pas mal de problèmes sociaux. À vous de vous faire votre propre opinion.