costumes pour mariage



Les news

18/12/2014

Découvrez notre nouvelle catégorie : Wedding planner à l'étranger


17/12/2014

LE SALON THE EVENT RESIDENCE, c'est le samedi 17 et le dimanche 18 janvier 2015


16/12/2014

Princess Day, le rêve de toutes les demoiselles se réalise ce 20 décembre 2014 ...


15/12/2014

Tête à click vous remercie ...


13/12/2014

Chapo'T'ose vous offre 15% de réduction jusque fin d'année.


Inscription à la NEWSLETTER

Les salons
SALON DU MARIAGE - CHARLEROI EXPO


Les concours
Chaque mois, 1 week-end romantique à gagner avec Mariage.be!

Chaque mois, 1 week-end romantique à gagner avec Mariage.be!


MON MARIAGE

Mariage

Mariage



A NE PAS MANQUER| SALON DU MARIAGE ET DE L'EVENEMENTIEL (Liège) Le samedi 17 et dimanche 18 janvier 2015  I  THE EVENT RESIDENCE (Bruxelles) Le samedi 17 et le dimanche 18 janvier 2015  I  SALON DU MARIAGE DE WAVRE (Wavre) Les vendredi 23, samedi 24 et dimanche 25 janvier 2015  I  SALON DU MARIAGE - CHARLEROI EXPO (CHARLEROI) Les samedi 24 et dimanche 25 janvier 2015  I  LE SALON LES MARIAGES EN FOLIE (AMPSIN) Les samedi 24 et dimanche 25 janvier 2015  I  KINEPOLIS ROCOURT - SALON DU MARIAGE 4ème Edition (Liège) Le dimanche 01 Février 2015  I  VOS RENDEZ-VOUS DU MARIAGE© (Bruxelles) Le dimanche 22 mars 2015  I  SALON DU MARIAGE DE BRUXELLES (Bruxelles) Les vendredi 2, samedi 3 et dimanche 4 octobre 2015  I 



Partager cette page :

Le Mariage de Figaro



Du "mariage" de Figaro à ses "noces"

"Figaro-ci, Figaro-là"…Qui n'a jamais entendu le nom de ce personnage haut en couleurs? Figaro est le héros d'une trilogie de pièces de théâtre écrites par Beaumarchais :
- Le Barbier de Séville (Comédie, 1775)
- Le Mariage de Figaro (Comédie, 1784)
- La Mère Coupable (Drame, 1791)

Deux de ces œuvres ont été mises en musique sous forme d'opéras, figurant parmi les plus célèbres :
- Les Noces de Figaro (Le Nozze di Figaro), opéra bouffe de Mozart (1786)
- Le Barbier de Séville (Il Barbiere di Siviglia), l'opéra le plus populaire de Rossini (1816)

 

Le Mariage de Figaro ou La Folle Journée

 

1778 (censurée jusqu'en 1784) – Comédie en 5 actes
Beaumarchais
Beaumarchais en dit : "Voilà la plus badine des intrigues. Un grand seigneur espagnol (un héros picaresque ou picaro), amoureux d’une jeune fille qu’il veut séduire, et les efforts que cette fiancée, celui qu’elle doit épouser et la femme du seigneur, réunissent pour faire échouer dans son dessein un maître absolu, que son rang, sa fortune, sa prodigalité rendent tout-puissant pour l’accomplir. Voilà, rien de plus. La pièce est sous vos yeux ».

En résumé

Des premières lueurs de l’aube aux ombres du soir, il se passe bien des choses au château du comte Almaviva… On peut y voir le valet Figaro préparer ses noces avec la soubrette Susanna, l’adolescent Cherubino courir les jupons, le comte rétablir le droit de cuissage, la comtesse pleurer ses rêves d’antan, trois intrigants comploter vainement. Et le désir faire tourner cette ronde folle…

Une critique de la société d'alors

Le Mariage de Figaro n'a pas valu qu'un triomphe à son auteur. La portée satirique de la pièce a également attiré les foudres des censeurs sur Beaumarchais et lui a valu un séjour en prison.

En effet, la pièce ridiculise, au passage, la justice et l'absolutisme des seigneurs. Elle dénonce également, entre autres, les privilèges injustes de la société féodale ; dont ceux liés à la naissance et la condition inférieure des femmes.
Après s'être fait lire Le Mariage de Figaro, Louis XVI se serait écrié: "Cela ne sera jamais joué [...] Cet homme déjoue tout ce qu'il faut respecter dans un gouvernement"; ainsi s'expliquerait la censure frappant la pièce de Beaumarchais. Tout au contraire, l'historien Robert Darnton estime que c'est la façon dont elle traite des réalités sexuelles qui aurait été jugée "inappropriée à la scène" et "contraire aux mœurs".
Ces deux motifs d'interdiction soulignent les griefs adressés en général au genre comédie d'alors : l'immoralité supposée ainsi que les aspects revendicatifs.

Sans la juger "révolutionnaire" (Beaumarchais s'en défendait – sans doute pour se protéger des censeurs), Le Mariage de Figaro correspond à ce que Beaumarchais proclame : "qui dit auteur, dit oseur".
Toutefois, par sa dénonciation des privilèges archaïques de la noblesse, la pièce est considérée par les historiens comme un des signes avant-coureurs de la Révolution française.

 

Les Noces de Figaro


Titre italien original : Le Nozze di Figaro
Opéra
Première en 1786 au Burgtheater de Vienne
Wolfgang Amadeus Mozart
Il s'agit d'un opéra bouffe, c'est-à-dire entièrement chanté, d'un caractère comique appuyé et d'un style animé. Il est la suite directe du Barbier de Séville.
Rosina est la Comtesse Almaviva ; son mari, toutefois, n'est pas un modèle de vertu. Il recherche l'amour de la fille d'Antonio, Barbarina, et de la camériste de sa femme, Susanna, qui doit épouser Figaro entré au service du Comte. Il est toutefois concurrencé par Cherubino, le page, qui est amoureux de toutes les femmes et en particulier de la Comtesse. De son côté, Marcellina aidée de Bartolo veut empêcher les noces de Susanna et Figaro car ce dernier lui a fait une promesse de mariage.

 

Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais


Bien que fils d’horloger, il s’introduit à la cour grâce à une invention qui lui vaut de devenir horloger du roi puis professeur de harpe des filles de Louis XV. Il s’anoblit par l’achat d’une charge de secrétaire du roi. En 1770, une affaire de succession l’amène à comparaître en justice et Beaumarchais se trouve blâmé. Il travaille alors comme agent secret à Londres puis en Allemagne. En 1775, il sert d’intermédiaire dans les livraisons d’armes aux Américains insurgés contre la tutelle anglaise.
Beaumarchais crée également des pièces de théâtre et donne en 1775 « Le Barbier de Séville » en 1ère représentation : sifflé, il le remaniera par conséquent ultérieurement. Ensuite il fonde la Société des auteurs pour faire reconnaître la notion de droit d’auteur et entreprend la publication des œuvres complètes de Voltaire. Réhabilité par le nouveau Parlement, il parachève son retour en grâce par le triomphe du « Mariage de Figaro » (1784) qui à cause de sa portée satirique s’attire la foudre des censeurs et vaut un séjour en prison à son auteur. En 1791, il commet l’erreur de s’impliquer dans l’achat de fusils pour les révolutionnaires. Son négoce échoue et vieilli, sourd usé par cette vie rocambolesque, il meurt en 1799 à Paris.

Sources :
www.chez.com/bacfrancais/mariagedefigaro.html
www.geneveopera.ch/spectacles/spectacles_det_eid_4_lid_1.htm
http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Mariage_de_Figaro